Education

Unifor Québec débarque sur la colline du Parlement

Ottawa, 18 novembre 2022- Cette semaine, une délégation d’Unifor Québec, incluant le directeur québécois Daniel Cloutier, s’est rendue sur la colline Parlementaire pour la semaine nationale de lobby à Ottawa, afin de présenter les mesures prioritaires qui nécessitent une attention urgente de la part du gouvernement dans le budget 2023. L’adoption d’une loi anti-briseurs de grève rigoureuse, une réforme permanente de l’assurance emploi, la transition juste et la crise de l’accessibilité financière au Canada sont les quatre mesures ayant été présentées.

Québec - Intro SST fédérale

Du 22 février au 24 février
CRFTQ
5000, des Gradins
Québec, QC G2J 1N3
Canada

Accident de travail mortel à l'usine Cedrico

Consoeurs, confrères, camarades, 

C’est avec une énorme tristesse que nous avons appris hier le décès au travail d’un membre de la section locale 299 d’Unifor. Le confrère Camil Pouliot, âgé de 60 ans,  travaillait depuis les 5 dernières années pour l’usine de bois d’œuvre Cedrico à Causapscal.

 Selon l’information que nous avons reçue, l’accident est survenu dans la nuit de lundi à mardi alors que le travailleur réparait un monte-billot. Il aurait été conduit d’urgence à l’hôpital Damqui où son décès a été constaté.

Unifor félicite les travailleurs de l'éducation pour le renversement du gouvernement sur le projet de loi 28

TORONTO- Unifor s'est joint à une conférence de presse avec les travailleurs et travailleuses de l'éducation du SCFP suite à l'engagement du premier ministre Ford d'abroger complètement le projet de loi 28 et de retourner à la table de négociation avec les travailleurs et travailleuses de l'éducation.

Les membres de WestRock à La Tuque votent en faveur d’un mandat de grève

La Tuque, 8 novembre 2022 – C’est  lors d'assemblées tenues le 7 novembre dernier, que les membres des sections locale 530 et 27Q d’Unifor, travaillant pour l’entreprise WestRock à La Tuque, ont voté en faveur d’un mandat de grève à 99.4% (530) et à 95% (27Q)  à leur comité de négociation. 

 Les négociations pour le renouvellement de la convention collective devaient avoir lieu en mars 2022, mais l’employeur ne s’est rendu disponible qu’en septembre, soit à l’échéance de la convention collective.

Les membres de l’usine Bois Chic-Choc déclenchent la grève

Cap-Chat, 7 novembre 2022 – Le 3 novembre dernier, les membres de la section locale 299 de l’usine Bois Chic-Chocs de l’entreprise Damabois, ont rejeté l’offre finale de l’employeur à 95% et ils ont également pris un vote de grève, déclenchant ainsi une grève illimitée dès le lendemain matin.

 « Le comité de négociation est déterminé à obtenir les meilleurs conditions d’emploi pour leurs membres. Avec un vote de grève à 95%, les membres sont prêts à mener le combat pour y arriver » déclare Martin Dugas, représentant national pour Unifor Québec. 

Pages